TÉLÉCHARGER UBUNTU 13.04 FRANCAIS ISO

L'image ISO de cette version s'appelle: kazan-tur.info (ubuntu​desktop-amdiso pour les processeurs de type Intel. Ubuntu arrive dans une nouvelle version intégrant une mise à jour majeure de '​Ubuntu Software Center' qui voit son design remanié. L'interface utilisateur. Ubuntu est libre, gratuit, et est composé de logiciels qui le sont également. Télécharger l'image du CD d'installation; Graver l'image du CD d'installation; Installer.

Nom: ubuntu 13.04 francais iso
Format:Fichier D’archive
Version:Dernière
Licence:Libre (*Pour usage personnel)
Système d’exploitation: MacOS. Android. iOS. Windows XP/7/10.
Taille:66.88 MB

Et ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit, ce sont simplement des suppositions qui peuvent ou non se réaliser,. Python 2 reste disponible à l'installation, mais l'objectif est de n'avoir aucun logiciel dépendant de Python 2 sur les CD d'installation de la prochaine LTS, Ubuntu Les éditeurs d'OS sous licence poussent les mises à jour de sécurité, dans le cas de Microsoft certaines sont même forcés sans intervention de l'utilisateur. C'est durant cette rencontre, à laquelle ont assisté des ingénieurs de Canonical, des membres de la communauté, des partenaires, des vendeurs de logiciels indépendants, des membres d'équipes de développement upstream et d'autres participants, que se sont discutés les grands axes de développement d'Ubuntu, dans un environnement tourné autour de discussions et de planification d'échéanciers. L'info dit que debian est devant, mais le film te dit que debian progresse. La liste complète des nouveautés peut être consultée sur Ubuntu-fr. Mais à leur place je n'investirais pas chez RH, donc, tu ne verras de toutes les façons rien. Ensuite, quand j'ai fais un calcul, je peux explorer les résultats interactivement en utilisant l'interpréteur et faire un graphique pour tel ou tel chose.

Comment installer cette distribution Linux? L'utilisateur peut sauvegarder ses fichiers personnels et ses paramètres sur une clé USB ou un disque amovible et​. Ubuntu (nom de code: The Raring Ringtail ou Le Bassaris Trépignant en français) est la dix-huitième version d'Ubuntu. a décidé d'augmenter la taille maximale possible d'une image ISO de Xubuntu à 1 Go, Pour récupérer un CD​-ROM d'installation d'Ubuntu , accédez au serveur de téléchargement des. Télécharger. Télécharger Freeware. Linux - Français. Il existe en effet beaucoup de systèmes d'exploitation. Votre choix s'est basé sur ce que disent les autres.

Merci pour ton aide mais je suis pas sur mais je croit avoir vu le site payant, si je me trompe corrige moi mais merci quand même. Pour ce site je l'ai téléchargé en 32bits, Encore Merci pour ton aide. Bonjour, comment puis-je trouver les caractéristique de cet ordinateur Processeur, RAM, etc.

Non c'est le Pc d'un ami dessus est installé une version Ultimate Edition Mad dog pourrie , je souhaite m'en débarrasser. A te lire. Bonjour, razibus et merci, je possède une clé usb bootable Ubuntu mais l'ordinateur ne prend pas les prise usb en compte au lancement du Pc. Pourrait tu me donné une réponse un peu plus clair s'il te plait, Merci a toi. J'ai le CD d'installation d'origine il est écrit que pour utiliser le live cd il faut avoir au minimum mb et pour utiliser ubuntu il faut juste mb et 4 gb sur le HDD.

A demain. Pour la gravure, de préférence, choisir une vitesse lente 4x. Petit astucien. Bonsoir et merci aug je fait une tentative en 4x, Mais sa me donne le même résultat je vais donc téléchargé la version. Proposé par lapotasse. Bonjour illuminates. Vous devez être connecté pour poster des messages. Cliquez ici pour vous identifier.

Vous n'avez pas de compte? Créez-en un gratuitement! Fin Page 1 sur 2 [ Fin ]. Bonjour, Ton CD est une version 32 ou 64 bits d'Ubuntu? Est-ce que tu connais le modèle de ton ordi? Tous les Bons Plans. Installation Ubuntu Plus de sujets relatifs à Installer Ubuntu sur un ancien Pc. Mark Shuttleworth affirme que ce serveur simplifiera le développement d'applications graphiques en permettant de faire une seule application pour tous les différents matériels.

Il est désormais possible d'essayer Mir, afin de remonter des bugs, contribuer au projet, ou faire des benchmarks complètement biaisés sur la supériorité de Wayland. Pour continuer dans la lancée des outils pour le mobile, le Ubuntu SDK preview est disponible, pour commencer à écrire des applications Ubuntu, et les ajouter à la logithèque Ubuntu en un clic.

La version Voici ce qui nous attend pour les prochaines versions. Le grand gourou Mark Shuttlewortk a choisi que la prochaine version s'appellera Supercalifragilisticexpialidocious Scorpionfish Saucy Salamender. Ce nom n'a aucun rapport avec les saucisses de Strasbourg.

La salamandre est une des créatures les plus magiques de la nature; leur présence est un indicateur précis d'un environnement vierge, ce qui est une description très appropriée pour le nouveau monde qui apparaît autour de Ubuntu Touch : de nouvelles applications, un nouveau SDK, une magnifique interface claire. Vous trouverez des salamandres nager dans des courants ascendants clairs et purs clear, clean upstreams , et c'est exactement ce qui est en train de se former autour de l'écosystème mobile d'Ubuntu.

Et nous sommes aussi coquins saucy , car la vie est trop courte pour être lourdauds et rigides. Notre travail est notre jeu : nous faisons des choses incroyables pour une audience énorme, nous trouvons de la place pour quasiment toutes les saveurs d'interface et le faisons avec classe.

Saucy Salamander est donc le nom choisi pour la version Une collection de fonctionnalités qui était prévue pour la Concrètement, lorsqu'on écrit quelque chose dans le tableau de bord, on nous propose des logiciels installés mais aussi des fichiers, ou des achats possibles sur Amazon à moins d'avoir désinstallé ces fonctionnalités.

Comme vous avez pu le voir avec les lentilles Photos et Friends, on peut étendre la portée des résultats du tableau de bord. Le but de ces lentilles intelligentes est d'ajouter une bonne centaine de sources, permettant de par exemple chercher des sites comme DeviantArt ou Reddit pour ajouter des favoris au brouteur, ou pourquoi pas chercher des vidéos sur TonTube et les visualiser directement dans Totem Vidéos? Bien que les requêtes soient envoyées en https et que le cahier des charges veut ces requêtes le plus anonyme possible, un des problèmes actuels des lentilles encore en développement concerne la protection de la vie privée, qui n'est pas encore assurée.

Après le tollé pour la recherche Amazon , la compagnie de l'île de Man prend des précautions. Une décision prise en mars , il a été décidé que les versions non LTS n'auraient plus de support passé 9 mois, au lieu de 18 mois comme précédemment. Le but étant de libérer des ressources pour créer des nouveautés.

Se connecter

Cette décision impacte cette version En revanche, le support des versions LTS reste inchangé. Un mouvement de fonds avait poussé à la gestion des mises à jour en continu.

Ce système n'a finalement pas été adopté. Les Ubuntu phones ne sont pas encore là, mais grâce à eux Ubuntu va être encore plus rapide et l'empreinte mémoire sera réduite. Un des objectifs est que les utilisateurs d'Ubuntu puissent suivre les développements à la façon d'une distribution rolling release.

Concrètement, un utilisateur d'Ubuntu hyper branché à tendance hipster, ou un développeur qui veut faire l'app Ubuntu de demain, n'aura plus besoin d'attendre un feu vert pour se mettre à niveau vers la prochaine version mais pourra avoir directement les développements sur son bureau au fur et à mesure des progrès. Les détails n'ont pas encore été donnés. Cependant, le terme de rolling release a le vent en poupe. Annonce choc ou intention de voler des parts de marché à ArchLinux?

L'Ubuntu Developer Summit est l'occasion pour les développeurs travaillant sur Ubuntu de montrer qu'ils ont la plus grosse et qu'ils vont faire une super version d'Ubuntu la prochaine fois : c'est la Keynote Apple à la sauce Canonical. Bon, il y a aussi des réunions pour discuter. Grande première, on aura droit à des conférences filmées toute la journée! Il sera bien plus aisé de troller en direct, twitter avec Friends qu'on trouve la conférence aussi vide que celle de la PlayStation 4 , s'émerveiller devant les promesses de nouveautés, et tant d'autres plaisirs des conférences retransmises en direct!

Vite, mettons le site de l'Ubuntu Developer Summit dans nos favoris! Bon une bonne semaine pour tester cette nouvelle version, et puis début mai stop la déconne on passe aux choses sérieuses…. Canonical a la fâcheuse habitude de faire des développements en sous-marin jusqu'à ce qu'il faille stabiliser puis peaufiner quelque chose. Du coup, l'actualité sur Ubuntu se résumait en "Canonical veut de nouveau marchés, et Unity a eu quelques améliorations".

La prochaine LTS débarque dans un an, et veut unir différents matériels avec un même OS, ce qui est très ambitieux. Il reste donc moins d'un an pour boucler cet objectif, jeter Ubuntu en pâture sur les mobiles et cie, avoir une communauté d'enthousiastes comme au temps du premier iPhone, etc.

Il était donc temps de poser les couilles sur la table! Après 6 mois d'utilisation de ce widget, je trouve ça bien moins efficace que l'ancienne checkbox. Mon cerveau doit faire un travail supplémentaire à chaque fois, et souvent même je me trompe. J'ai la même chose sous ma souris sans fil d'ailleurs.

FRANCAIS ISO UBUNTU 13.04 TÉLÉCHARGER

Ça rend la chose un peu plus facile. D'autre part, dans le cas de ma souris je ne clic pas sur le switch, mais je le fais glisser, ce qui a plus de sens. C'est aussi une raison pour laquelle je trouve le GtkSwitch peu pertinent sur un PC. C'est une affaire de goût, personnellement je trouve ça plus clair mais en même temps je ne regarde que la couleur de l'interrupteur… Si je change de thème, je risque d'être perdu au début!

Et c'est pour ça que c'est mal conçu. Il faut fournir à l'utilisateur des indications de forme, contraste et couleur concordantes et en général dans cet ordre d'importance. Le cerveau analyse ces informations en parallèle, et la situation est plus rapidement et plus efficacement analysée lorsque plusieurs signaux concordent.

L'apparition concomitante des trois signaux contribue à renforcer l'indentification du signal global, même lorsqu'une de ses composantes est temporairement brouillée ou indisponible couleurs délavées ou déformation géométrique. Je pense que ca a été mis en place suite à la volonté d'unification des interfaces bureau, mobile, TV, tablette, etc.

Pour le coup, c'est influencé par les interfaces tactiles qui prennent le dessus sur la souris…. Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits. Le problème de ces widgets consiste à mélanger l'affichage d'un état et la possibilité d'une action. Y'a des designers de widgets qui ont séché les cours d'ergonomie.

Personnellement même sur les appareils physiques j'hésite souvent s'il faut appuyer sur le 1 pour l'activer mais le 1 disparait alors ou si l'état activé consiste à avoir le 1 bien visible. Quelle que soit la forme du widget de bouton ici un truc qui glisse , l'indicateur d'état devrait être séparé de l'actuateur par exemple une lumière verte ou grise située à côté.

Genre un interrupteur et une DEL, comme sur les tableaux de commande de trucs industriels. L'origine de cette confusion c'est que la convention est l'inverse de celle des boutons équipés d'une réglette d'affichage. Par exemple, de nombreux appareils sont équipés d'un un bouton avec une petite encoche.

Dans le cas des bascules GTK3, la convention est inversée par rapport à ma façon de comprendre les boutons physiques : il faut éloigner le bouton de l'indication ON pour que la fonction passe à ON. Dans ma tête spontanément il faudrait que je déplace le bouton par dessus le ON pour activer le ON, comme dans les boutons qui pointent une fléchette vers une indication ou ont une fenêtre pour lire l'état à travers le bouton.

J'ai peut-être pas la bonne façon de penser ou je suis légèrement dyslexique, mais c'est pas trop ma faute si je pense comme ça, et c'est aux widgets de s'adapter aux cerveaux réels des gens et de lever les ambigüités. Une façon de faire ça est de séparer l'affichage et l'action, de façon que la façon de penser de chacun n'interfère pas avec la compréhension de l'affichage.

Posté par windu. Bizarre que tout le monde râle sur ce bouton à bascule mais pas sur les boutons radio ou les cases à cocher, qui mélangent aussi l'affichage de l'état et la possibilité d'une action. Il m'arrive de pester devant des cases à cocher qui me demandent quelques secondes d'analyse pour comprendre par exemple si je vais activer ou désactiver quelque chose. Je sais que si je coche cette case, il va se passer quelque chose qui va activer la haute disponibilité immédiatement ou lorsque je valide l'écran.

Mine de rien, notre cerveau est parasiter consciemment ou non par l'analyse de la position de la représentation de l'info en plus de la couleur et du chiffre.

De façon corollaire, notre cerveau pourrait se demander également un cours instant si à l'endroit où on représente le 0 on pourrait avoir un 1 un jour, ce qui rend la chose un peu confuse.

En tout cas si tu regarde la capture la différence est flagrante. Tu n'a jamais allumé ou éteins tes radiateurs? C'est identique le des fois rouge c'est ON, le 0 c'est off. Tu clique à gauche pour allumer et à droite pour éteindre. Je ne dis pas que c'est mieux que ce qu'il y avait avant, je ne me sert pas de ce genre de bascule, mais ça ne me semble pas si anti-ergonomique que ça.

Mais oui, j'ai déjà été confronté à ce type de symbologie dans la vie réelle, et pareil, je n'ai jamais trouvé ça très intuitifs. Souvent, c'est un autre indicateur qui m'aide. Par exemple sur les multiprises, c'est le fait que l'interrupteur soit allumé. J'ai du mal à me trouver un bon moyen mnémotechnique pour retenir la signification de cette symbologie.

Comme dit plus haut, la barre me fait penser à un fil circuit ouvert, donc OFF et le rond à un circuit fermé donc ON. Si la barre c'est censé représenter 1, et le rond 0, ça veut dire qu'il faut que l'utilisateur associe une représentation numérique à un état booléen, ce que je ne trouve pas particulièrement intuitif pour un néophyte…. L'autre problème, c'est qu'on voudrait associer un symbole à une lettre, genre la première lettre de l'état.

Dans le cas d'Ubuntu avec son thème orange, ça saute pas à mon cerveau que orange c'est ON. Et l'autre couleur, je ne la vois pas si l'état est déjà sur ON, donc je ne peux pas comparer à la volée. C'est à peu près le seul cas que j'arrive à trouver intuitif dans la vie réelle pour ce type d'interrupteur.

Si tu n'es pas sûr, tu peux aussi cliquer dessus pour voir ce que c'est grisé quand c'est sur off? C'est si grave que ça d'éteindre le bluetooth pendant 7 secondes? La couleur, il n'y en a qu'une l'autre c'est la couleur du fond. À mon avis là où il y a un recul d'un point de vu ergonomique c'est que la surface sur la quelle cliquer est bien plus petite. Sauf que "rouge" et "vert", ça n'est pas universelle. Et les couleurs ne sont pas connotés pareil, si je me souviens de ce qu'on m'a raconté en cours d'ergonomie.

Le blanc n'est pas associé à la même chose en asie et en occident, par exemple maintenant, peut être que c'est le seul cas de différence. Je suis d'accord. On le voit pas parce qu'on a l'habitude, mais je pense pas que ça soit fait "par hasard". De plus le fait que cela soit en couleur vive pour l'état actif et en gris couleur de fond pour l'état inactif lève toute ambiguïté qu'il pourrait rester.

Faudrait quand meme pas oublier que l'interrupteur des multiprises est LUMINEUX, n'importe quel abruti comprend immediatement que quand la petite lumiere est là, c'est qu'il y a du jus qui passe. C'est tellement intuitif que plein de gens, dont moi, n'ont jamais été conscient de la presence de signes 'I' et 'O' et ne l'associent absolument pas à 'on' et 'off'.

Et surtout c'est le même gris que le reste du thème. C'est un peu comme les cases à cocher c'est quand elles sont d'une couleur différente que le fond qu'elles sont activées. Une cas à cocher est activée lorsqu'il y a… une coche. Comme l'indique son nom.

Tu n'a jamais vu de gamin les crayonner en entier? Un radio bouton c'est pareil dans le principe. Je l'ai obtenue à partir de duckduckgo et du mot clé! Il me semble que c'est plus simple que ça : I pour In circuit en tension, en français on dirait plutôt sous tension , et O pour Out circuit hors tension.

Tu n'as jamais programmé en C ou en shell? Les codeurs sont une espèce très à part et non représentatifs de la population parce que bon, va expliquer que 0 c'est le premier rang, et que 1 c'est le deuxième rang, pas foule va te comprendre sorti du cercle des codeurs. Et prendre cette espèce pour ensuite faire un GUI, c'est pas un bon plan. Cette action me paraît d'ailleurs contre-intuitive : pourquoi le fait de cliquer sur un état devrait le faire changer?

Moi, quand j'appuie sur un interrupteur en état off chez moi, la lumière s'allume et l'interrupteur change d'orientation! Et avant on utilisait des "checkbox" qui avaient exactement le même principe de fonctionnement….

On dirait que Ubuntu se Qt-ise. Perso je trouve ça bien surtout avec leur design sexy ce qui n'a jamais été le fort de KDE malheureusement. Faut arrêter un peu quand même, le thème par défaut de KDE est quand même assez esthétique en tout cas je le trouve très bien. Ouais enfin si une application aussi simple que la logithèque Ubuntu qui en gros ne fait que de traiter une BDD assez légère et être une interface graphique rame, accuser le langage de programmation me semble un peu déconné ou alors ta machine est vraiment vieille.

Pour expliciter mon propos, j'ajouterais que la plupart des applications faits ou très soutenus au sein du projet Fedora sont fait en Python et il n'y a pas de problèmes de lenteurs particuliers, pas plus qu'avec d'autres applications similaires dans un autre langage. Le jour ou Fedora proposera un outils identique à celui de Ubuntu équifonctionnel , on en reparlera hein….

Le rapport? Tu crois que ces légères différences pourraient expliquer l'éventuelle lenteur? Je crois que tu n'as pas du voir le gestionnaire de logiciel d'Ubuntu depuis longtemps…. Pas d'idées reçues c'est juste mon retour d'expérience. Bien essayé mais je parle de friends-app cité sur omgubuntu qu'ils appellent friends, d'ou la confusion. Et alors? Le logiciel client friends-app est bien un binaire Qt et à l'usage c'est de loin plus fluide que gwibber.

Qu'il utilise derrière un service en python me gène pas. Regarde le code : c'est uniquement quelques initialisation avant de lancer la boucle principal Qt. C'est la même logique en Gtk. Ces quelques lignes de code ne joue en rien sur les performances qui arrivent après. Encore une fois quand tu regarde le code, tu vois que la majorité des callback sont entièrement en javascript inclus dans les fichiers qml. Tu crois toujours que l'amélioration que tu vois viens on ne le remet pas en cause amélioration c'est pas la peine de nous la ressasser d'un langage natif?

Oui je le crois toujours, si je prend un client twitter bien plus complet que friends-app, choqok , il est nettement plus réactif que Gwibber à features égale. Quelle est le rapport, on parlais de friends-app? Tu change de logiciel à chaque fois? En quoi choqok joue sur les performance de friends-app ma question était pourtant précise? Donc c'est un peu léger pour le comparer à Gwibber. C'est toi qui a commencé à en parler donc c'est toi qui choisi, mais changer de thème puis de point de comparaison n'est pas terrible, c'est un peu se raccrocher aux branches.

Le seul point que j'essaie encore une dernière fois d'expliquer c'est que le gain viens plus de la qualité de la logique du programme que du langage.

J'ai tendance à croire qu'accumuler des programmes en langages scripts sur le desktop n'est pas trop bon pour l'expérience utilisateur dudit desktop.

Sinon tu n'es pas obligé de répondre à mes commentaires :. En fait si les bibliothèques utilisées sont dans un langage compilé ça va, mais à partir du moment où on fait un programme totalement en Python dès que ça devient un peu gros c'est relativement lent. Un langage haut niveau libère du temps pour écrire plus de fonctionnalités, ou perfectionner des trucs existants, ou corriger des bugs, etc.

Après on peut se branler la nouille avec les performances, mais en général ça vient en dernier dans la liste des qualités désirées pour un logiciel de bureau. Parce que sinon tu utiliserais Word 6. Euh pas vrai. Moi je l'utilise tous les jours depuis des années. Et ça me fait gagner un temps fou! Par contre le fichier NEWS du dépôt indique que la prochaine version 3. J'avoue ne pas m'intéresser à l'organisation de friend et des ses petits frères, mais ils n'ont pas l'air d'avoir fait une croix sur python, c'est juste un meilleur design et une utilisation de Qt plutôt que Gtk.

Pas sûr, par contre un développeur compétent sait que la performance brute d'un langage à toujours moins d'impact sur les performances en condition réelles que l'algorithme implémenté. Je ne comprends pas les discussions autour de la vitesse de python, comme si la vitesse est le seul critère de choix d'un langage de programmation.

Python est utilisé car il gère mieux les variables tuples, liste, etc. En outre, son avenir est certain, par rapport à Java par exemple. Juste pour rappel, Blender utilise Python… A mes yeux c'est une référence. Et à ma connaissance, Google utilise Python aussi… Ce n'est pas un détail. Python est touché par les même problèmes que le C pour le calcul en virgule flottante si numpy a des classes pour gérer ça, il faut comparer avec des bibliothèques pour gérer ça en C.

En terme de pérennité on ne fais pas mieux. Je ne suis pas sûr que ce soit un bon exemple car c'est trop différent comme application. Vu que la plupart des gens que je connais qui font du java disent que java est le nouveau cobol, dans le sens ou il a atteint une masse critique de service critique genre banque, assurance, etc , je doute que java disparaisse. Oracle va pas hélas mourir du jour au lendemain. Il suffit de lire les offres d'emplois pour s'en convaincre.

Bon en même temps les fonctions numpy sont implémentées en C. Lorsque tu as le malheur de ne pas pouvoir vectoriser facilement un calcul pour utiliser les fonctions C et que tu dois utiliser une boucle, la lenteur de Python te reviens en plein dans les dents. Et méchant. Python est lent. Le vrai intérêt de Python dans le domaine scientifique, c'est que ça permet de remplacer la bouse propriétaire qu'est Matlab.

UBUNTU ISO TÉLÉCHARGER 13.04 FRANCAIS

L'intérêt de Matlab et Python par rapport à C, c'est de virer l'étape de compilation et de permettre une interactivité avec l'interpréteur REPL qui permet une grosse augmentation de productivité. Après, sur le fond les applis Ubuntu qui rament , je pense aussi que c'est plutôt la faute au développeurs qu'au langage.

En meme temps le C en science c'est pas legion. Et en effet python remplace matlab mais pas uniquement. Juste pour faire chier ce qui "moinsse" au nom, sans reflechir au sens de pertinent et non pertinent :. J'ose esperer que les moinsseurs ont moinsse parcqu'il n'aime pas que le python prenne la place qu'il est en train de prendre dans la communaute scientifique. Le probleme c'est que … le python gagne de plus en plus de part de marche et que les bibliotheques utilises soient en python pure ou en C et Fortran, la personne qui s'en sert s'en tape comme de sa premiere chemise vu que LUI il developpera dans un langage simple, accessible et lisible!

C'est tellement ennuyeux de voir qu'on a fait une faute de frappe après une demi seconde de compilation… alors qu'en lançant le bousin dans un interpréteur, le suspense est maximal! Oui mais c'est pas fourni de base et c'est moins exhaustif comme tu dis… Et c'est vraiment un truc qui me soule dans les langages interprétés. Mais bon, plutôt que de penser à convertir en String, faut penser à utiliser cette syntaxe, ce qui ne change pas grand chose au problème.

C'est a peu pres ecrit dans tous les bouquins python d'eviter de faire ce que tu ecris au dessus. Dès qu'on veut de l'internationalisation, notamment.

Question de goût je suppose. Mais là on voit bien qu'il faut le corriger 3 fois ce qui n'est pas forcément évident avec un formatage. De toute manière avec de l'internationalisation tu ne dois plus utiliser directement de chaîne de format donc tu perd de base énormément en lisibilité.

Tu vois tout de suite le résultat pour une langue données, mais tu ne vois pas si c'est cohérent par exemple pour d'autres langues. Après Ruby change de syntaxe tout les 4 matins, Python moins souvent mais Python3 c'était plutôt violent comme évolution.

Que cela change des habitudes ok mais bon c'est simple et puissant. Et ca c'est la nouvelle syntaxe pour python3 introduite dans les dernieres versions de python 2 avant c'etait tres similaire au C avec donc les memes limitations…. L'avantage de la numérotation ou du nommage comme tu le fais dans ta version puts explicite de tes arguments donné au format c'est que tu peux les réutiliser sans devoir les passer plusieurs fois:.

Ça ne reste pas extraordinaire: il faut synchroniser le texte et la position des variables dans la liste.. C'est une contrainte acceptable pour les programmes I18N mais sinon je trouve la version avec putf plus simple a maintenir. C'est pas tellement à ça que je pense, je regrette souvent mon compilateur pour ce genre de trucs.

Mais quand je fais du code scientifique, mon "workflow" ressemble à ça :. Les délimitent des blocs et quand je fais Ctr-B, le bloc est envoyé à l'interpréteur via un script et je vois le résultat direct.

Ensuite, quand j'ai fais un calcul, je peux explorer les résultats interactivement en utilisant l'interpréteur et faire un graphique pour tel ou tel chose. Il y a aussi les notebooks ipython qui sont assez impressionant pour ce genre de boulot. Bref, c'est un workflow très très différent de ce qu'on a l'habitude en informatique et c'est peut-être pour ça que les langages traditionels ne sont pas adaptés. C'est aussi pour ça que Matlab a des grosses parts de marché dans le domaine. Pour aller le plus vite possible il faut donc privilégier l'expressivité du langage — qui va permettre de retravailler les algorithmes avec le plus de souplesse possible — à sa proximité avec la machine.

À cause de ces deux faits, la recherche de la rapidité est certainement la dernière des raisons pourlaquelle on doit s'intéresser aux langages de bas niveau, du moins en ce qui concerne le calcul. Ceci dit, lorsqu'une application desktop rame, la cause serait selon moi plutôt à rechercher dans l'utilisation inappropriée d'un appel système, d'une base de données, ou d'un format de sérialisation inapdaté pour échanger des données genre XML, utilisé beaucoup plus souvent qu'il ne le devrait: si on ne s'intéresse pas à la validation autant utiliser un format plus léger comme les S-expression ou JSON.

Relier dans ce domaine la lenteur d'éxécution au langage utilisé relève plus la naïveté que d'autre chose. Depuis ans les ordinateurs sur lesquels sont faits les très gros calculs comme ceux de la météo sont devenus massivement parallèles et les algorithmes ont été adaptés pour en tirer parti.

Les mêmes algorithmes utilisés sur d'anciennes machines ne donneraient rien. L'exposé de ne parlait pas de la puissance brute de calcul mais bel et bien d'algorithmes: c'est surtout grâce à une meilleur compréhension mathématique du problème qu'une amélioration des algorithmes a été possible. Après c'est un sujet que je ne connais personnellement pas et je n'ai pas le numéro de l'orateur en question pour lui demander plus de détails!

Ceci dit, lorsqu'une application desktop rame, la cause serait selon moi plutôt à rechercher dans l'utilisation inappropriée d'un appel système, d'une base de données, ou d'un format de sérialisation inadaptée pour échanger des données genre XML, utilisé beaucoup plus souvent qu'il ne le devrait: si on ne s'intéresse pas à la validation autant utiliser un format plus léger comme les S-expression ou JSON.

Il y a aussi des optimisations à utiliser dans chaque langage. Ça dépend de ton besoin, si tu doit prendre en compte le temps de démarrage du programme, utiliser un langage de haut niveau basé sur un interpréteur ou une vm peut ne pas être un bon choix. Ah, ça me rappelle l'outil de gestion des paquets sous Solaris un apt-like qui stockait l'état de la base de paquets dans un unique et énorme fichier JSON rechargé en mémoire à chaque lancement de l'outil.

Ou une BDD encore plus légère comme un fichier texte dont les lignes sont les paquets et les attributs sont séparés par des? Plus c'est moderne, plus c'est bien!

Le SQL moderne? On aura tout entendu. Je en sais pas ce que tu entends par légèreté, mais je ne suis pas certains qu'un simple fichier soit plus rapidement traité qu'une base de données sqlite. Quant à l'overhead du à sqlite, il est tout de même assez léger après il y d'autres embarquable et fiable.

Tu parle d'un format CSV pourri? Du genre qui n'accepte pas les dans les noms de logiciels par exemple? Parce que traiter un CSV un vrai sans prendre en compte la protection des caractères entre autre parce qu'il faut aussi traiter les éventuels corruptions des données etc ça va quelques minutes pour un programme jetable, mais ça ne va pas plus loin.

C'était une blague, ce qui est moderne dans l'affaire — par rapport au reste — c'est JSON, et vu qu'il n'y a dans ce cas précis aucune raison de l'utiliser, j'ironise. En extrême recours, on peut introduire des codes d'échappement s'il apparaît primordial de pouvoir traiter les noms de logiciels qui contiennent des. Le problème c'est que très souvent on se dis que le CSV c'est simple et on code un ersatz par exemple avec les outils du shell POSIX avant de se rendre compte que protéger le caractère séparateur c'est bien pratique, que pour protéger ça deviens plus coton en awk par exemple surtout si on essaie de suivre le peu de convention que propose se format.

Pour moi c'est un format qui est bon, simple, mais il faut faire gaffe quand on s'en sert, parce qu'on commence toujours pas réécrire la roue utiliser une bibliothèque pour ça?

C'est idiot c'est tellement simple et on fini par ce traîner un format spécifique potentiellement buggué. Les notes de version avaient une allure de "Oui, le bureau se développe, c'est trop bien! Euh, on a des mises à jour pour le serveur aussi, hop une liste de MaJ, allez on revient sur le bureau.

Et les rares à en parler ont vraiment un langage compliqué. J'ai tenté de comprendre à quoi servent OpenStack et autres, et pourquoi on se retrouvait avec une version Server et une version Cloud. Après quelques définitions Kamoulox sur Wikipédia, on peut en déduire que OpenStack est "un groupe de services pour faire du cloud facilement". Et la version Grizzly apporte encore plus de services. Et quand on lit les nouveautés :. A new load-balancing-as-a-service LBaaS framework and API will bring another wave of investment and innovation in the coming months.

And many others are releasing plug ins now, including Arista, Extreme Networks, Ruijie, and Mellanox. Exciting time as we explore the final frontier of the software defined datacenter! Au final, j'ai fait comme les notes de version d'Ubuntu, j'ai listé qu'il y a des mises à jour et stop. C'est embêtant car les mises à jour concernent des suites? Autant j'ai plié LibreOffice avec un lien vers une dépêche qui a très bien fait le travail d'explication, autant pour la partie serveur j'ai l'impression de laisser patauger les éventuels curieux dans le marais du kamoulox.

Bref, si quelqu'un est bien plus dans le bain du milieu cloud, je l'invite à détailler pour les profanes à quoi servent les différents logiciels cités, et qu'est-ce qu'on a de neuf dans tout ça. Mises à jour pour Ubuntu Server et Ubuntu Cloud Ubuntu n'est pas en reste pour les utilisations orientées serveur, avec une grosse part du lion dédiée à la virtualisation et à la gestion d'infrastructures Cloud.

Et donc on se prend pas la tête à détailler quelle place a chacun au sein d'un cloud? Du coup tu as raison,. Comme tu veux, je vais tenter de faire synthétique, mais en vrai, faudrait un schema et le cycle de vie des services dans un truc en IaaS pour bien voir :. Alors openstack, c'est beaucoup de choses, mais en effet comme tu dis, c'est un groupe de logiciel visant à gérer un nombre massif de machine virtuelles.

En gros, tu rajoutes des serveurs, et openstack va faire tout seul le fait de rajouter des vms à la demande, via une API. API qu'on peut donc utiliser dans une interface web, ou via un script. Je voit que mon site est en train d'avoir plein de visites soit via du monitoring , j'utilise l'API pour déployer 14 Mageia avec tant de ram et de cpu, et openstack va chercher tout seul les ressources dans mon vaste cluster de machines, lancer des VMs, démarrer ça sur l'image mageia que j'ai donné et voila.

En gros, ça automatise ce que tu faisais à la main avant, ce qui permet de le faire plus vite et sans intervention. Juju, ça sert à gérer tes machines de façon automatique à travers le réseau. Par exemple, reprenons l'exemple d'avant. J'ai mes 14 vms, mais dessus, faut encore que je déploie des trucs. Par exemple, que je déploie 10 wordpress et 4 mysql si mon site est un blog sous wordpress.

C'est la que juju arrive. Il va dire "je prends tel machine, je fait ce qu'il faut pour que wordpress tourne, et sur celle la, je mets mysql". Et ensuite, il configure wordpress pour aller utiliser le mysql qui a été déployé ailleurs. C'est de l'orchestration, utilisé notamment sur le cloud d'amazon mais ailleurs aussi.

Quand tu as tout d'un coup plein de machines, tu te fatigues plus à faire les choses à la main. MAAS, c'est un jeu de mot pour "metal as a service". L'idée, c'est que tu arrives, tu branches ta machine neuve dans ton lan, ça démarre sur le réseau en pxe, ça installe une ubuntu server et la machine est prête à être utilisé avec juju car ça marche aussi avec des machines normales , ou directement pour openstack ou n'importe quoi d'autre.

C'est un serveur d'installation comme il existe depuis des années partout. Y a une interface web pour régler ça, voir combien de machines tu as, des informations dessus, etc. Donc ça permet quand tu commandes des nouveaux serveurs de les avoir direct dans ton cloud openstack. C'est juste pour avoir une liste des images Ubuntu utilisables dans openstack. Rien de transcendant.

Télécharger µtorrent

Ceph, c'est un système de fichier distribué. En gros, tu prends X machines avec du disque, et tu fait apparaitre ça comme un gros stockage. Comme glusterfs ou lustre, par exemple. Tu t'en sers pour avoir un gros stockage pour tes images de vm pour openstack ou justement pour proposer du stockage distant pour les vms, ou pour du stockage d'objet via une interface REST, comme ce que fait Amazon.

C'est une base de données nosql. Tu envoies des documents qui sont en json et ça va automatiquement faire la synchro sur tout les noeuds de ton cluster. Du coup, ça peut tenir la charge assez bien en rajoutant des machines quand il faut. D'ou le rapport avec le cloud. C'est un logiciel de switch virtuel. Comme tu as des vms de partout, il faut avoir aussi un systéme dynamique de gestion du réseau et c'est openvswitch.

La ou d'habitude, tu passe par une config à la mano de ton switch cisco ou juniper, hp, etc, la, tu va pareil commander le réseau automatiquement. As-tu essayé Wubi? Il est possible que Wubi soit présent mais ne propose pas d'installer Ubuntu Je ne vois pas l'intérêt d'une ubuntu. Enfin, c'est mieux que RedHat il est vrai. Par contre Linux Mint, çà c'est du solide… Bon les plus sérieux voudront une debian ou une slackware, mais ce n'est pas à la portée de tous….

CentOS c'est du solide. D'après ce que je sais, scientific linux [du RHEL donc] c'est du solide, mais je n'ai pas cherché à connaître…. Bref, personne ne te parle de RHEL mais plus des autres clones… Normal, je n'en voudrais pas perso, mais les autres je veux bien.

Je ne vois pas, c'est une distrib d'une société commerciale: méfiance donc… Si RHEL était si intéressante, je me demande pourquoi ubuntu a su s'imposer… Il faudra me l'expliquer un peu… Et c'est une personne qui n'est pas un fan d'ubuntu qui te le demande. Ce n'est pas un hasard. Une entreprise recherche une distrib stable qui ne change pas du tout au tout. Sur ce plan là, debian n'a pas de concurrent. Tu as toi même reconnu que debian évolue très lentement… [comme chacun sait les maj de sécurité sont au top avec debian] Et venant d'un proFedora, c'est la meilleure pub que tu puisses faire à cette excellente distrib qu'est debian.

On appelle cela de l'ironie et de l'humour. Cependant honnêtement je n'ai pas toujours le temps de bien lire les news mais je suis ravi de commenter… Commenter permet à une page web [linuxfr] d'exister.

On conseille même aux lecteurs de cliquer dans les pubs…. Je réponds aux questions donc par définition cela n'a ni queue ni tête. LE Qatar ne te dira pas si il a acheté du Red Hat ou pas. C'est une possibilité…. Perso, je ne pense pas que le Qatar a de mauvais conseillers donc je doute qu'ils vont investir massivement chez Red Hat, mais j'avoue qu'ils peuvent toujours acheter des actions Red Hat pour voir comment la faire plier au besoin.

Dans une info totalement fausse on peut parfaitement en faire ressortir des stratégies possibles… Ce qui n'est pas de ton niveau visiblement…. Je précise que je ne t'en veux pas: j'ai ri.

Au contraire je te remercie. Votre lien donne ceci: " In the United States, the Securities and Exchange Commission requires that firms whose stock is traded publicly report their major stockholders each year. Par exemple, le Qatar peut créer des prête-noms, des sociétés écrans… C'est suffisant pour cacher.

Si je suis le Qatar je me garderais d'investir chez Red Hat, sauf pour connaître sa roadmap secrète. Ce n'est pas un crime LOL :-D inventer? Voilà un terme que je n'imaginais pas lire à mon encontre….

Lorsque je parle de distrib red hat, à moins d'être débile, tout le monde comprend RHEL, tu sais la distrib de l'entreprise que le Qatar a acheté… oui, ils ont investi dedans. Ma foi, citer un poisson d'avril de lea linux juste après avoir dit que tout le monde te comprends sauf à être débile, ça me laisse songeur. Car il est vrai qu'en moins de 5 lignes, tu viens de te contredire, mais quand même, tu m'avais habitué à plus de réflexion. Je ne vois pas, c'est une distrib d'une société commerciale: méfiance donc… Si RHEL était si intéressante, je me demande pourquoi ubuntu a su s'imposer….

Si tu te méfies des sociétés commerciales, faut bien te rendre contre qu'une partie du code que tu utilises vient justement de l'argent que ces sociétés récupère.

FRANCAIS ISO UBUNTU 13.04 TÉLÉCHARGER

Et par la magie du logiciel libre, même des distributions comme Debian en bénéficie. En fait, j'aurais même tendance à dire que le libre dépend pas mal des sociétés commerciales pour réussir à avancer aussi vite. Ça serait dommage en effet que tout les gens talentueux soient payés uniquement par Apple ou Microsoft à bosser sur les produits proprios parce qu'aucune société commercial ne trouve le moyen de gagner assez d'argent pour ça.

D'une part, ça concerne que les serveurs webs donc tu repasseras pour "tout serveur linux confondu". D'autre part, ça dit que Debian est à égalité avec Centos. Et ce qui veut donc dire, que si tu ajoutes centos et RHEL qui contrairement à Ubuntu et Debian sont la même base de code, sorti au même moment avec les mêmes version de logiciels , RHEL serait quand même devant d'un point de vue de la technologie utilisé.

Mais ce genre de comparaison ne veulent rien dire, car ça prends en compte le nombre de serveurs web autrement dit, si facebook et google prenne une distro X, ça serait paradoxalement plus populaire que si autres startups prennent une distro Y , et ça ne donne pas la méthodologie ni rien.

Par exemple, est ce que tu comptes les serveurs de prod, est ce que tu comptes une debian ou un freebsd embarqué dans une appliance, est ce que tu comptes 45 VM ou pas? En fait, on ne sait pas vu que les données sont sur un rapport payant, et vu que tu arrives déjà pas à comprendre les news correctement en prenant les poissons d'avril au sérieux, je doute que tu ai lu le rapport.

Et au passage,le corolaire de "Debian est passé premier", c'est aussi "Debian n'était pas premier pendant un temps", ce qui est quand même pas vraiment ce que tu sembles prêcher vis à vis de l'écrasante supériorité de Debian sur tout. Si tu causes à droite à gauche, on te parlera de la qualité de Mandrake [pardon Mageia], de archlinux, de gentoo, slackware [mon préféré pour bidouiller] ou de suse pour ne citer que ce qui sont connus. Je cause déjà à gauche à droite par exemple, dans les salons du logiciel libre ou je vais, que ça soit comme orga, comme conférencier, comme simple visiteur , et personne ne va passer son temps à discutter de qualité de distribution.

La plupart des gens ont une distro qui marche pour eux, et les seules fois ou tu as des plaintes, c'est quand tu va tenir le stand d'une distribution à un salon comme Solution Linux. D'ailleurs, je suis sur que Debian France sera ravi de ta contribution à venir les aider en tenant le stand.

Sauf que visiblement, tu n'es ni décideur, ni quelqu'un qui se respecte. Cf ton "lol" au début de ta diatribe. Pour avoir déjà participer à monter un projet de distro que tu cites d'ailleurs plus haut , j'ai vu comment c'est dur de motiver les gens à faire du support et je suis impressionné par le fait que Debian arrive à faire 3 ans.

Et même si dans l'absolu, ça suffit à mon sens largement pour pas mal de boites et de structures, ça reste quand même inférieur à plein d'autres distributions ou OS, et avec une marge des plus confortable.

Donc tu m'excuseras de toujours pas plus te prendre au sérieux sur la partie "n'a pas de concurrent". Et c'est pas faute de t'avoir déjà dit ça la première fois ou tu as posté à dire n'importe quoi il y a quelques semaines. Dans une info totalement fausse on peut parfaitement en faire ressortir des stratégies possibles… Ce qui n'est pas de ton niveau visiblement… Je ne te reproche rien sur ce plan, je te comprends parfaitement.

Je te rappelle juste qu'une entreprise côté en bourse par définition a des actionnaires anonymes donc par définition on ne connaît pas l'acheteur.

Je croyais que tu es un fan de fedora et autre Red Hat? J'ai relu ce que j'ai écrit: je ne vois pas de contradiction. Dans mon intervention, ce qui est mieux que Red Hat [RHEL donc], c'est ubuntu et d'autres distribs comme Mageia, archlinux apparemment, slackware, debian évidemment, gentoo, et d'autres….

RH a fait le choix de départ d'être commerciale et même de créer une version du noyau différente de la version officielle ce qui peut brouiller les pistes…. Personne n'a aussi dit ni même sous entendu que le libre n'a pas de sponsor ou peut se passer des sociétés commerciales. Linux travaille avec Novell Suse , etc. Une info ne se lit pas comme une photo mais comme un film. L'info dit que debian est devant, mais le film te dit que debian progresse.

C'est ce que je t'avais dit il y a déjà un certain temps et tu n'étais pas d'accord avec moi. Le serveur web est un excellent indicateur: la tendance est là. La plupart des applications modernes utilisent des pages web pour être configurées… Webmin est un exemple typique.

Les smartphones s'imposent d'autant plus que le web sera dominé à terme par ces téléphones. Donc, il est pertinent de s'y intéresser. Je ne me rappelle plus de la news mais le titre est suffisamment évocateur. On parle de serveur web, pas d'autre chose. Tu patauges: on ne compte pas les VM mais on veut savoir quel est la répartition des OS des serveurs par rapport au traffic web. Mais ne te fais pas d'illusion dans l'embarqué Ubuntu va très probablement s'imposer notamment grâce aux smartphones….

Un bon rapport a un bon résumé [summary]. Le résumé est sans équivoque: debian surpasse CentOS. Je précise que c'est une tendance irréversible.

Si ce n'était pas le cas, alors tous les magazines que j'ai eu à lire ne parleraient pas de linux debian, dans leurs nombreux exemples concernant les logiciels qu'ils veulent présenter… Genre "pour installer faites apt-get…". Sauf si pour vous ces magazines sont pourries, mais là c'est votre point de vue, sûrement pas le mien. Certes ce n'est pas l'essentiel de mes discussions mais oui je le fais aussi. J'ai plus de 21 ans et à ma connaissance LOL est un langage utilisé par une bonne majorité comme :-D.

LOL c'est plus rapide. Tu n'en sais rien si je suis un décideur… [Je m'y connais en politique et stratégie, finance, etc. Tu te rappelles sûrement de ce que je t'avais dit: "Un admin vient me voir pour se plaindre que probablement on ne va pas investir dans la bonne techno" J'explique au patron que….

Tu ne vois pas MS se tirer la balle dans le pied quand même… [C'est une entreprise commerciale]. Mais un admin compétent se fout du LTS: il fait comme moi, il construit ses propres paquets. Je te rappelle encore que je ne suis pas admin et j'ai des tas de paquets que j'ai moi même construits.

Le support nécessite du temps. Rien d'impressionnant dans ce que fait debian. Encore une fois, parce qu'un admin n'a pas besoin de support LTS. Une entreprise la plupart du temps paie un petit service pour avoir du debian. Et son debian fonctionne aussi longtemps qu'il le souhaite. Contrairement à toi, je ne compare pas une multinationale commerciale qui a une obligation immédiate de résultat et qui est liée contractuellement avec ses clients [sécurité garantie du système déployé par exemple] et une simple communauté comme debian.

Par contre, je peux toujours faire la comparaison suivante: c'est curieux une debian qui arrive à barrer la route à une RH. A little learning is a dangerous thing; drink deep, or taste not the Pierian spring: there shallow draughts intoxicate the brain, and drinking largely sobers us again.

Because even if the knowledge is false, someone may notice it and then discuss may begin…. Personnellement, je pense que je serais au courant si le prince du Qatar avait effectué une opération gigantesque de rachat de RH.

Et tu te ridiculises de jour en jour en t'acharnant dans ton déni de réalité. J'ai déjà répondu à la plupart des points que tu réitéres, donc je ne pense pas te convaincre plus en ressortant le même argumentaire, si tu n'es pas d'accord la première fois, tu va pas comprendre la seconde.

Exemple typique d'application moderne? Et même si l'exemple est mal trouvé, le reste du point est foireux car la plupart des applis avec une interface web intégré sont soit des applications webs exemple, jive, sharepoint, nagios, oracle truc, drupal , soit des applications non webs avec un serveur web en bundle exemple : ejabberd, couchdb , soit des applications webs fournit à part.

Et dans tout les cas, c'est des applications que soit tu n'exposes pas sur le web donc hors du pool qui sort de l'étude que tu cites , soit des applications qui ont globalement besoin de tourner sur apache et qui donc vont tourner globalement sur n'importe quel distro.

Si ce n'était pas le cas, alors tous les magazines que j'ai eu à lire ne parleraient pas de linux debian. Alors donc, si une majeur partie des magazines que je vois chez mon buraliste parle d'installer des softs windows, je doit conclure quoi vis à vis de ton raisonnement? Est ce qu'il ne s'applique que quand il est favorable à ta définition de supériorité?

Je suis content de voir que tu ne me classes pas dans "admin compétent" malgré le fait que ça soit mon travail. Parce que moi, je ne me fout pas de la durée de vie, et faire ses paquets, ça va 5 minutes mais faire le suivi des soucis des sécurité et les correctifs de bugs, c'est vite chiant encore une fois, je le sais, j'ai fait ça pendant un bout de temps pour des distros sur mon temps libre.

Donc j'aurais tendance à dire qu'un admin a mieux à faire que le travail d'une distribution dans son coin ie, faire ses propres paquets , et qu'il apporte plus de valeur en laissant les autres faire ça, et qu'il se focalise sur les besoins plus direct. Ensuite, c'est vrai qu'il faut être compétent pour faire ses paquets, mais quand même un peu con pour ne pas mutualiser. Je suis sur que c'est pas ton cas, et que tu peux nous montrer tout tes paquets que tu distribues sans doute sauf si tu n'as pas le temps et qu'au lieu d'aider, tu préfères poster sur linuxfr.

En fait, non, je passe pas mon temps à retenir ta prose incohérente. Y répondre me prends déjà assez de temps libre, et encore, je fait ça uniquement dans un but scientifique, voir à combien tu peux descendre. Tu as fait des études en gestion d'entreprise? Je ne pense pas, au vu de tes commentaires sur le sujet… Lit déjà ceci: c'est un des nombreux moyens pour contrôler une entreprise.

L'informatique étant un investissement stratégique, ils n'en feront rien. Mais à leur place je n'investirais pas chez RH, donc, tu ne verras de toutes les façons rien. Peu de personnes voyaient l'intérêt d'une application web au début de webmin… C'est en cela qu'ils sont modernes. Ce n'est pas parce qu'ils n'ont pas fait de cleanup de leur code que cela veut dire que c'est m…que.

Je soutiens que la plupart, pas tous donc, utilisent une interface web, ou offrent cette possibilité, à l'utilisateur. Mais un bon admin s'en passe très bien… Ils se contente d'automatiser et c'est tout.

Android a déjà un adversaire de taille : tizen. Mais on ne virera pas openWrt ou android. Microsoft a beau ne pas avoir beaucoup d'amis, il est bien là et les amoureux de iPhone ou android sont là.

La mode tu connais? Si la mode est le jean fluo polluant, tu penses pouvoir démontrer qu'il ne faut pas en acheter? Pour suivre ta logique, OpenBSD serait de la m… puisqu'on n'en parle pas? Tu es sérieux? Je parle des magazines qui parlent de Linux de manière sérieuse: il y en a tout un paquet. Qui fait de l' apt-get?

Et quel est le nom de la distrib cité? J'ai eu a testé les différentes distribs: il n'y a pas photo, debian est bien devant. C'est l'avis apparamment des spécialistes renommées des magazines… Et personnellement, j'aurais de temps en temps aimé voir un peu de rpm par curiosité….

Mais ce sera difficile pour MS et encore plus pour linux d'où la nécessité de faire du gratuit à la sauce ubuntu [double licence je crois]. Un admin compétent sait en qui il a confiance: donc il aura par exemple confiance à la communauté comme debian. Je construis des paquets qui ne fonctionneront que pour moi. Ce que certains font en donnant des paquets incomplets ou nécessitant beaucoup de dépendances sans le préciser. Donc, je ne peux pas contribuer pour tous. Je m'attendais à du moins vingt depuis longtemps mais je suis encore qu'à moins dix dans certains commentaires.

C'est amusant de voir des personnes qui ne sont pas d'accord avec moi et qui n'osent pas me le dire en face… Si si, c'est drôle :-D. Je ne pense pas, au vu de tes commentaires sur le sujet…. Tu sais même pas ou je bosse, mais tu pars quand même du principe que je sais rien ou que je serais moins au courant que toi concernant le quatar.

Ton arrogance n'a visiblement d'égale que le gouffre de ton incompétence. Non, c'est parce que c'est merdique que c'est merdique. C'est tout juste un éditeur web par dessus un format linéaire.

Si ce n'était pas le cas, alors tous les magazines que j'ai eu à lire ne parleraient pas de linux debian, dans leurs nombreux exemples concernant les logiciels qu'ils veulent présenter….

raring [Wiki ubuntu-fr]

Donc si les magazines parlent beaucoup plus de Windows, est ce que je doit conclure que Windows est supérieur à Debian, et si personne ne parle de OpenBSD, doit je aussi conclure que Windows est aussi supérieur à OpenBSD?

Donc c'est bien ce que je dit. Ton raisonnement de "tout les magazines" ne s'appliquent qu'à un jeu restreint de magazines qui t'arrange pour tirer les conclusions. Si ça te dérange pas, je vais poser la question à mon chien, puis je vais en tirer des conclusions foireuses. En fait, si tu arrives pas à suivre un raisonnement simple, si tu oses pas dire merde, je commence à m'interroger sur ton degré de maturité effective.

Par exemple, Debian qui a retiré haproxy de wheezy car non maintenu, et la communauté a juste un paquet pour sid ou squeeze. Donc je fait quoi, je prends sid sachant qu'à tout moment, ça va peter?

À un obscure paquet qui va pas être plus maintenu que le paquet de wheezy avant qu'il dégage? C'est cela oui, c'est cela. Ça se voit que tu as vraiment aucune idée de quoi tu parles, si c'était automatique, ça fait longtemps que les distributions n'auraient plus rien à faire. À qui? À des admins incompétents?